Chromage Dur 2017-06-15T15:58:41+00:00

Chromage dur industriel

Le chrome dur industriel protège toutes vos pièces mécaniques de l’usure par frottement, qu’il s’agisse de pièces neuves ou de remises en état.

Procédé ancien et éprouvé mais jamais égalé, le chrome dur dispose d’un « couple frottement-dureté » sans égal, gage d’une excellente résistance à l’usure par abrasion.

Son rapport qualité-prix est excellent.

Notre ligne est composée de 11 cellules de chromage. Elle est intégralement informatisée et donc capable de contrôler et d’enregistrer tous les paramètres clés de traitement de surfaces en chrome, gage de qualité et de fiabilité.

Nous avons les capacités de chromage de pièces allant jusqu’à : 6000 x d.1200, 6 tonnes.

Demande de renseignements

Chromage dur fiche technique

Verbrugge, entreprise spécialisée dans le chromage dur industriel acier, inoxydable, cuivre, fontes, etc., vous garantit l’excellence de son procédé. Pour le traitement de la surface acier, vous avez le choix en termes d’épaisseur du dépôt, de la nuance de la pièce mécanique, de sa forme, de sa dureté, etc. Le traitement électrolytique des métaux permet au support de voir son frottement réduit de 50% tout en augmentant sa résistance à la corrosion.
Découvrez toutes les caractéristiques d’un chromage dur industriel acier à travers notre fiche technique.

Dureté 1000 à 1100 HV OU 70 HRc
Protection corrosion Résiste à de nombreux agents chimique même à haute température (améliorée par une sous couche nickel ou un chromage dur industriel multicouche)
Epaisseur du dépôt De 5 µ & 600 µ
(Employé pour le rechargement ou réparation de pièces)
Adaptabilité Pièces de formes cylindriques ou plane, forme complexe sur demande (épargnes possibles)
Dimension de pièces maxi 1800 x 1450 x 6000 mm
(cylindre maxi Ø 1200 mm x 6000 mm)
Nuance du support Tous types de métaux: acier carbone même traité, inoxydable, cuivre et ses alliages, fontes etc…
Coefficient de frottement Diminution de 50%
(comparaison établie entre acier/acier et chrome dur/acier)
Régularité de l’épaisseur du dépôt Reprise en rectification nécessaire pour les dépôts supérieurs à 40µ
Adhérence du dépôt sur son support Trés bonne: accrochage moléculaire due au procédé électrolytique
Susceptibilité magnétique Amagnétique
Rugosité Ne modifie pas la rugosité initiale du substrat
Adaptable en fonction de l’utilisation: de 12/15 µ à 0.01 µ de Ra
Soudabilité Déconseillée
Densité 7.2 gr/cm3
Température de fusion 1800°c
Résistivité électrique 50 µohm-cm
Conductibilité thermique 0.0550 Cal / cm / see / °C
(excellent conducteur thermique)